Batterie d'origine Asus ZenBook UX533FAC PC portable Laptop 71Wh 15.4V

Napsal comprar laser puntero profissional (») 9. 8. 2021, přečteno: 57×
Batterie ASUS ZENBOOK UX533FAC

C’est une petite révolution dans le monde du PC portable pour jouer. Le ROG Strix G15 “Advantage Edition” a en effet comme grosse particularité de proposer un processeur Ryzen de dernière génération, mais également une carte graphique Radeon 6000M. Un laptop “100%” AMD, donc, et pour nous l’envie de tester une solution qui change du sempiternel duo “CPU Intel”, “GPU Nvidia”.

Le marché du PC portable gamer est jusqu’à présent dominé par le couple Intel/Nvidia en matière de processeur et de carte graphique, mais c’est peut-être en train de changer. AMD propose ainsi depuis quelque temps de très bons et performants processeurs Ryzen 5000, qui dame régulièrement le pion aux puces d’Intel. Batterie ASUS ZENBOOK UX533FAC Des processeurs ultras performants, plutôt économes en énergie et souvent moins chers à intégrer pour le constructeur. Côté GPU,l’arrivée des Radeon RX 6000 pour PC fixe en fin d’année dernière est l’occasion pour AMD d’essayer de grappiller un peu de part de marché à Nvidia, en déclinant ces cartes en version “M” pour les produits mobiles.

Asus ROG est ainsi l’un des premiers constructeurs à faire confiance à AMD, à la fois pour le CPU et le GPU, et le résultat se nomme Strix G15 Advantage Edition. Un PC au look plutôt classique issu de la gamme Strix et qui se positionne donc sur un créneau haut de gamme. À l’intérieur, on trouve ainsi un Ryzen 9 5900HX, une carte graphique Radeon RX 6800M, 16 Go de RAM et 1 SSD de 512 Go. La configuration que nous testons est proposée à 2149€.

Dès le déballage du produit, nous sommes en terrain connu et l’on reconnaît les spécificités d’un PC Strix chez Asus ROG. 100% gamer, le design parvient tout de même à rester assez sobre, avec juste quelques détails ça et là. Sur le capot, le logo de la marque peut s’éclairer en RGB, tandis qu’une touche de rouge au niveau de la charnière est évidemment un rappel d’AMD. À noter que vous pouvez retirer cette partie du PC et la remplacer par un accessoire d’une autre couleur.

Côté RGB, outre l’inévitable rétroéclairage sur le clavier, on note aussi une bande lumineuse dans la partie basse, vers l’avant, qui éclaire assez naturellement la surface sur laquelle le PC est posé. Encore une fois, il appartiendra au goût de chacun de la désactiver ou non. Le châssis tout en plastique dur est en tout cas un classique pour la gamme, mais l’impression de solidité est toujours au rendez-vous. La qualité de construction est toujours aussi bonne, avec notamment une charnière pour l’écran qui inspire confiance.

Batterie ASUS Q537FD un PC portable avec une Radeon de dernière générationTest du Asus Strix G15 Advantage Edition : un PC portable avec une Radeon de dernière génération
Lorsqu’on ouvre le PC, justement, on découvre une dalle plutôt bien mise en valeur grâce à un cadre très fin sur le dessus et les côtés, mais la large bande noire dans la partie inférieure vient un peu gâcher cette impression. Autre point fâcheux : l’absence de webcam. C’est regrettable à l’heure du streaming et du télétravail, et assez surprenant étant donné qu’elle aurait pu être placée au-dessus de l’écran moyennant une bande légèrement plus épaisse. Le ROG Zephyrus M16 testé récemment y arrive par exemple très bien alors que le cadre autour de l’écran reste ultra fin.

Test du Asus Strix G15 Advantage Edition : un PC portable avec une Radeon de dernière génération
Attardons-nous sur le clavier et le touchpad. Le premier est clairement d’excellente qualité et offre une frappe très agréable, que ce soit pour jouer ou pour travailler. La course des touches est assez longue et la sensation de retour de frappe très bonne. Quelques touches de fonctions bien utiles sont également présentes : possibilité de régler le volume et de contrôler une vidéo ou un morceau de musique, couper le micro, choisir son profil de performances ou encore lancer l’application Armoury Crate. En dehors d’un pavé numérique, il ne manque donc pas grand-chose à ce clavier. Sur ce point, il serait d’ailleurs intéressant qu’Asus implémente son système de “Numpad” (pavé numérique virtuel dans le touchpad) que l’on retrouve dans les Zenbook. Quant au touchpad, il s’avère bien intégré au châssis et offre une bonne sensation de glisse. Assez large, il peut être utilisé sans souci et ne sonne pas creux.

Batterie ASUS ZENBOOK PRO DUO UX582LR Côté connectique, le Strix G15 Advantage Edition a la bonne idée de placer la majorité de ses ports à l’arrière, ce qui fera plaisir aux adeptes de “Cable Managment”. En plus de la prise pour le chargeur, on y trouve 1 port USB-A 3.2, 1 port USB-C compatible DisplayPort, 1 port Ethernet et 1 port HDMI 2.0. Deux ports USB-A 3.2 supplémentaires sont par ailleurs présents sur le côté gauche, tout comme une prise jack. En matière de connectivité, ce modèle propose du WiFi 6 et du Bluetooth 5.

À noter, enfin, que l’on risque de vite se sentir à l’étroit avec seulement 512 Go de stockage en SSD. Pour compenser, Asus ajoute un port M.2 et donc la possibilité d’ajouter un SSD, mais il faut du coup ouvrir le PC en retirant une dizaine de vis cruciformes.

Le Strix G15 est équipé d’une dalle de type IPS, qui affiche une définition Full HD (1920x1080 pixels). Histoire de bien asseoir son produit comme “gaming”, Asus dote cet écran d’un taux de rafraîchissement de 300 Hz, avec un temps de réponse de 3ms. Il sera donc difficile de faire la fine bouche sur ce point. On regrette cependant qu’il n’existe pas d’autres options d’affichage pour ce modèle. Il aurait été ainsi intéressant de le proposer en 1440p (2560x1440 pixels) avec un taux de rafraîchissement plus bas. Comme sur la plupart des PC Asus ROG, plusieurs profils colorimétriques sont proposés via l’application Armoury Crate. Batterie ASUS ZENBOOK PRO UX550 Nos tests ont été effectués avec le profil "Défaut" qui offre le rendu le plus équilibré.

Après avoir passé notre sonde sur cet écran, force est d’avouer que nous sommes face à un bon écran, plutôt lumineux, correctement contrasté et à la colorimétrie satisfaisante. Nous n’atteignons pas les sommets de l’excellent Zephyrus M16, mais nous sommes tout de même dans le haut de panier.

Nous relevons ainsi une luminosité maximale de 338 cd/m2 et un taux de contraste de 950:1. Des chiffres plutôt bons pour une dalle mate (ce qui va limiter les reflets). En résulte une bonne lisibilité, quelle que soit la luminosité ambiante, ainsi qu'une belle profondeur de l’image. Côté colorimétrie, nous relevons une température des couleurs 7680K et un DeltaE qui monte à 1,8. Le premier chiffre doit se rapprocher le plus de 6500K pour un rendu équilibré entre les teintes chaudes et les teintes froides et le deuxième représente l’écart entre les couleurs affichées à l’écran et les couleurs “réelles”. Il doit être le plus bas possible et idéalement se situer en dessous de 3. La température est donc légèrement élevée avec un rendu qui aura tendance à tirer vers les couleurs froides. Le DeltaE, en revanche, est particulièrement bas, signe de couleurs à l’écran très fidèles.

En matière de performances “hors jeu”, rien à redire : le Ryzen 9 5900HX s’avère ultra véloce. Rappelons que nous avons affaire à un processeur utilisant une architecture de 2020 (Zen3) doté de 8 coeurs physiques et 16 coeurs virtuels, et affichant une fréquence “boost” pouvant monter à 4,6 GHz. C’est tout simplement le processeur pour PC portable le plus puissant du moment, dépassant les derniers CPU Intel Core i7 et i9 (qui restent tout de même très bons).

Test du Asus Strix G15 Advantage Edition : un PC portable avec une Radeon de dernière génération
Au quotidien, cela se traduit par un PC qui démarre vite et se montre extrêmement véloce sur une très large variété de tâches. Batterie ASUS ZENBOOK UX534FTC Que ce soit pour du traitement de texte, de la retouche photo, du montage vidéo avancé ou de la gestion de “gros” tableaux Excel, le Strix G15 tiendra la charge sans aucun souci.

Concernant la partie jeu : précisons tout d’abord que la Radeon RX 6800M intégrée ici se dote de 12 Go de mémoire vidéo et propose un TGP particulièrement élevé de 145W. Cette puce graphique partage la même base que les GPU RX 6000 et les consoles PS5 et Xbox Series sortis l’année dernière et l’on retrouve donc l'architecture RDNA2, capable de gérer le ray-tracing.

On retrouve donc logiquement les mêmes défauts et les mêmes qualités sur cette 6800M que sur les cartes graphiques de bureau RDNA2, à savoir un très bon niveau de performance sur les jeux en rastérisation (c'est-à-dire qui n’utilisent pas le ray-tracing), mais une brutale chute dès que l’on veut jouer en ray-tracing. Ceci est toujours dû à l’absence de solution équivalente au DLSS de Nvidia, même si l’arrivée de FSR pourrait améliorer ce constat. FSR est cependant disponible sur très peu de jeux (7 au total) pour le moment et il va falloir attendre que son implémentation se développe.

En rastérisation, la 6800M du Strix G15 assure donc tranquillement 60 FPS et parfois bien plus en 1080p, avec le niveau de détails réglé au maximum dans les paramètres graphiques. En témoignent les 91 FPS de Borderlands 3, les 72 FPS d’Assassin’s Creed Valhalla ou encore les 123 FPS de Doom Eternal. Ici, seuls Watch Dogs Legion et Red Dead Redemption 2 sont plus à la peine et auront du mal à dépasser les 50 FPS, ce qui reste tout à fait honnête.

Lorsque l’on active le ray-tracing, c’est malheureusement une autre paire de manches : Control passe de 87 à … 29 FPS et Cyberpunk 2077 n’est même plus jouable. Seul le framerate de Metro Exodus Enhanced Edition reste acceptable, culminant à 39 FPS. Bref, c’est encore une fois la même rengaine que sur les GPU Radeon RX 6000 pour PC fixe : l’activation du ray-tracing est rarement viable s’il n’est pas accompagné d’une solution d’upscale efficace. Sur ce point, seul FSR semble capable de faire en sorte qu’AMD rattrape son retard.

Hodnocení:     nejlepší   1 2 3 4 5   odpad

Komentáře

Zobrazit: standardní | od aktivních | poslední příspěvky | všechno
Článek ještě nebyl okomentován.


Nový komentář

Téma:
Jméno:
Notif. e-mail *:
Komentář:
[*1*] [*2*] [*3*] [*4*] [*5*] [*6*] [*7*] [*8*] [*9*] [*10*] [*11*] [*12*] [*13*] [*14*] [*15*] [*16*] [*17*] [*18*] [*19*] [*20*] [*21*] [*22*] [*23*] [*24*] [*25*] [*26*] [*27*] [*28*] [*29*] [*30*] [*31*] [*32*] [*33*] [*34*] [*35*] [*36*] [*37*] [*38*] [*39*] [*40*] [*41*] [*42*] [*43*] [*44*] [*45*] [*46*] [*47*] [*48*] [*49*] [*50*]   [b] [obr]
Odpovězte prosím číslicemi: Součet čísel šest a dvě